Beobank MasterCard

beobank mastercard

beobankDécouvrez ci-dessous la carte Beobank mastercard proposés par la banque BeObank. Une carte de crédit très populaire et très avantageuse. Elle ne coûte que 5€ /an.

Une très bonne carte MasterCard qui vous offre la sécurité, le service et une grande limite de dépense : seulement 5 € par an. Si vous demandez cette carte de crédit via ce site web, vous recevez en outre 5 euros. Les avantages sont des possibilités de PC Banking et différentes options en matière de sécurité. Un service d’alerte vous envoie gratuitement des messages par SMS ou courriel en cas de grosses dépense.

Explication de l’offre

Beobank vous offre un bonus supplémentaire si vous demandez la Beobank Mastercard en ligne. Pour toute nouvelle Beobank MasterCard, vous recevez 5 €. Si vous demandez une Beobank MasterCard via ce site web.

Avantages spécifiques

  • Vous pouvez vérifier le solde de votre carte de crédit 24/7
  • Vous pouvez préconfigurer diverses alertes pour plus de sécurité et de convivialité
  • En cas de fraude à la carte de crédit, votre risque est relativement faible
  • Le taux actif est relativement avantageux pour les paiements échelonnés

mastercard-beobank

Frais et caractéristiques

Cotisation : 5€ /an
Remboursements échelonnés
Carte en plus : gratuite 
Inutile de changer de banque
Limite : 2.500€

Vous êtes Fan de shopping ? cette carte est pour vous !

carte mastercard beobank

Profitez d’une Assurance achats exclusive :

Vous êtes protégés sur vos achats en Belgique comme à l’étranger. Si vous payez vos achats avec votre carte de crédit Beobank Mastercard? Vos achats de minimum 50€ payés avec cette carte seront automatiquement assurés.

L’assurance achats vous couvre :

  • en cas de vol (catégorie 3) ou de dommage accidentel
  • pendant 200 jours suivant la date d’achat
  • jusqu’à 1.000€ par sinistre
  • jusqu’à 2.000€ par an
  • vous n’avez aucune formalité à remplir pour bénéficier de l’assurance achats
  • tout achat effectué avec votre carte est assuré

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent*